Zer0day, un torrent tracker qui fait déjà des vagues

bittorrent02-1024x682Les torrents fonctionnent parfaitement sans torrent tracker. Mais, il faut bien avouer qu’un tracker rend les choses beaucoup plus faciles.

Trouver des peers qui partagent le même contenu est plus simple. Il faut également noter qu’un tracker n’enfreint aucune loi sur les droits d’auteur.

Il n’héberge pas de contenu illégal et n’encourage pas à la mise en ligne de torrents. C’est tout simplement une sorte d’index.

De plus, un tracker public ne peut pas générer de revenu. Ce n’est donc pas un commerce. Malgré tout, administrer un torrent tracker n’est pas de tout repos. L’admin de Zer0day l’aura appris à ses dépens.

Torrent tracker: Zer0day, un parcours assez tumultueux

Lancé en janvier 2016 par un amateur de P2P enthousiaste, Zer0day est un torrent tracker public. Ayant aujourd’hui un trafic global de près de 4.4 millions de peers pour 1.2 million de torrents recensés, la popularité de ce tracker est en hausse.

À ses débuts, le tracker listé par ETRG a acquis une popularité relative, atteignant les 10.000 torrents recensés dès les premiers jours.

Mais, cette popularité a été à la base des problèmes du tracker. À l’origine, hébergé en Allemagne le tracker devra se déplacer vers la Roumanie puis la Suède.

Bien qu’aucune plainte n’ai été formulée à l’endroit du tracker, les registres de ces pays ne voulaient pas entendre parler de torrent tracker. Peu importe qu’il s’agisse d’une activité légale ou non.

Les vrais problèmes du tracker ont commencé quand The Pirate Bay l’a ajouté à sa liste de trackers par défaut. Bien sûr, cela a également entrainé une explosion de popularité pour le tracker.

Le 4e serveur de Zer0day localisé en Suisse a été récemment bloqué. Switch, le registre suisse a indiqué qu’une agence avait essayé d’envoyer des documents à l’adresse enregistrée dans le WHOIS par l’admin.

Lesdits documents n’étant pas arrivés à destination, l’admin devait s’identifier sous 30 jours ou son domaine serait supprimé. Vu le refus de la part de Switch de fournir plus de détails, Zer0day a migré vers un nouveau serveur et un domaine en .to.

En quelques mots

Pour l’admin, les problèmes ont réellement commencé avec l’implication de TPB. Même s’il n’a personnellement aucun contrôle sur les décisions de l’équipe du célèbre site de partage.

Il va sans dire que la plupart des utilisateurs de ce torrent tracker se mettent à l’abri derrière des VPN. Des services comme Cyberghost,VyprVPN ou Hidemyass sont vivement recommandés pour conserver un anonymat plus que nécessaire par les temps qui courent.

Bénéficiez avec l'abonnement d'un an !

CV_no1_ye

6 mois gratuit

Économisez 79% 2.75€/mois

Share This
Retour haut de page