La Turquie bloque internet… Une fois encore.

Social media icons Facebook, Instagram, Youtube, LinkedIn, Flickr, Google Plus, Spotify, Skype, Blogger, Tumblr, Pinterest etc. printed on white paper.

Social media icons Facebook, Instagram, Youtube, LinkedIn, Flickr, Google Plus, Spotify, Skype, Blogger, Tumblr, Pinterest etc. printed on white paper.

D’après nos informations, la Turquie bloque internet, une fois encore, depuis ce lundi soir.

Ces blocages sont bien entendu très préoccupants pour la liberté d’opinion et d’information du peuple turc, ainsi que pour la liberté de la presse et des journalistes en Turquie.

Le fait que la Turquie bloque internet serait a priori lié avec l’assassinat de l’ambassadeur russe, M. Andreï Karlov, survenu lundi dernier.

Il est assez difficile pour l’instant de savoir exactement quel est l’objectif de ce blocage des réseaux sociaux en Turquie, car la situation reste très confuse.

D’après les informations du site spécialisé Turkey Blocks, ce nouveau blocage serait différent des dernières fois où le pouvoir avait essayé de restreindre et d’empêcher l’accès aux réseaux sociaux et autres médias en ligne, comme par exemple lors du mouvement social de protestation du Parc Taksim-Gezi.

Il n’est à l’heure actuelle pas clair en quoi cette manoeuvre où la Turquie bloque internet serait différente des blocages précédents.

Le blocage d’internet en Turquie est assez fréquent, et le gouvernement et les autorités ont l’habitude de bloquer certains sites et médias sociaux dans tout le pays lorsqu’il y a des manifestations ou bien des risques de trouble à l’ordre public de toute sorte.

Apparemment, toujours selon des médias turcs indépendants, il y aurait eu le vendredi précédant l’assassinat de l’ambassadeur russe un blocage encore plus sévère d’internet dans le pays.

Selon nos informations, le fait que la Turquie bloque internet aurait pris fin ce matin même, et la plupart des sites concernés seraient à nouveau accessibles. Cependant, des informations contradictoires continuent à circuler dans le pays et ailleurs.

Utilisez un VPN pour contourner la censure d’internet en Turquie !

Si vous voulez être certain de pouvoir accéder en permanence à un internet libre et non censuré en Turquie, pendant vos vacances, parce que vous y habitez, ou pour aider votre famille à pouvoir profiter pleinement d’internet là-bas, nous vous conseillons d’utiliser un service de VPN premium, comme Cyberghost, VyprVPN ou Hidemyass.

Un bon VPN permet d’accéder à toutes sortes de contenu en ligne, comme des films, jeux vidéo et de la musique par torrent, mais vous aide aussi à voir des contenus non disponibles en dehors de votre pays d’origine, comme par exemple des rediffusions de la TV française, ou Netflix en dehors du pays où vous y êtes abonné.

Il vous suffit pour cela de choisir un serveur situé en France dans une liste proposant des milliers de serveurs et des dizaines de pays.

Un VPN avec un protocole de sécurisation et de chiffrement de qualité, comme les protocoles OpenVPN, PPTP, L2TP/IPSec, avec des encryptions en 128 bits et 256 bits, est souvent utilisé pour garantir son anonymat sur internet et télécharger des films illégalement en P2P, avec des torrents, etc.

Cependant, là n’est pas le véritable intérêt du VPN, comme nous ne cessons de vous le dire.

La vraie mission d’un VPN, c’est avant tout de permettre à tous de profiter d’un accès à internet libre et sans censure ! Avec un VPN de bonne qualité comme Cyberghost, VyprVPN ou Hidemyass, il est possible d’échapper au fait que la Turquie bloque internet, et cela peut vraiment changer la vie de milliers de personnes en Turquie.

Pour accéder à un internet libre, et avoir le droit à l’information, à une opinion, sans avoir peur des représailles et de ce que pourrait savoir le gouvernement, nous vous conseillons d’utiliser un VPN à chaque instant si vous vous trouvez dans un pays qui surveille internet.

Malheureusement, la liste est longue, et inclut, bien que cela ne mette pas la vie de ses citoyens en danger, la France (avec Hadopi), les Etats Unis, et bien sûr, la Chine, l’Egypte, la Turquie, et bien d’autres encore…

Bénéficiez avec l'abonnement d'un an !

CV_no1_ye

6 mois gratuit

Économisez 79% 2.75€/mois

Share This
Retour haut de page