Mininova : La légende du torrent ferme pour de bon…

Mininova, qui était à une époque le plus gros site BitTorrent sur tout internet, devrait bientôt fermer ses portes pour de bon.

Loin des gros sites de torrents actuels, le site avait su développer un modèle unique de torrent complètement légal, basé sur des valeurs de partage et de diffusion de la création indépendante.

En effet, la plupart des torrents disponibles y étaient mis en ligne par leurs propres créateurs. Un site unique dont nous vous expliquions le fonctionnement il y a quelques mois.

Malheureusement, le forum de Mininova devrait fermer la semaine prochaine, suivi par le reste du site dans les semaines qui viennent.

L’équipe de Mininova reste extrêmement fière du rôle qu’elle a joué dans l’histoire et le développement de la culture torrent et warez, mais est forcée d’arrêter les frais, car leur nouveau modèle de torrent légal n’est pas viable au niveau financier.

Mininova
Mininova, un site bien connu des amateurs de torrents.

Mininova, géant du torrent de la fin des années 2000

En décembre 2004, la fin de l’immense Supernova avait laissé un énorme cratère béant sur la planète torrent.

Néanmoins, ce vide avait rapidement été rempli par des dizaines de sites cherchant à combler le manque des amateurs de torrents et de partage en ligne. Parmi ceux là, Mininova était rapidement devenu le site le plus populaire, avec les torrents de meilleure qualité.

Ce sont 5 étudiants néerlandais qui sont à l’origine de la création de Mininova, un mois seulement après la fermeture de Supernova.

Le site, au départ un simple loisir pour ces étudiants en informatique, était ensuite devenu dans les années suivantes un business couronné de succès, générant des millions de dollars de revenus publicitaires.

Avec le succès, les pressions légales sont aussi vite arrivées. Bien que le site ait toujours été coopératif avec les demandes de retrait de certains liens torrents, le moins qu’on puisse dire, c’est que Mininova n’était pas apprécié des ayants droit et du lobby de l’industrie de la musique et du divertissement holywoodien.

En 2009, une bataille judiciaire contre le tristement célèbre groupe anti-piratage néerlandais BREIN avait vu la défaite de Mininova, qui avait alors dû mettre un genou à terre. Résultat, le site avait été forcé de retirer absolument tous les liens torrents pointés du doigt par les ayants droit, sans recours judiciaire ou administratif possible.

Le site était resté en ligne, mais au lieu de permettre à tous de partager et de mettre du contenu en ligne, seuls certains utilisateurs pré-enregistrés avaient la qualité d’uploader.

Une affaire qui avait ensuite mené Mininova à développer son « torrent autrement » mélange de partage de contenus libres de droits et de création artistique amateur. Un site à part dans la culture torrent, ce qui faisait toujours son charme.

Malheureusement, plus de 7 ans après être « devenu légal », le célèbre site de torrents va devoir fermer pour de bon. Une notice publiée sur le site demande aux uploaders (les utilisateurs mettant des fichiers en ligne) de faire des sauvegardes de leurs fichiers avant le 4 avril, la date où le site sera définitivement mis hors ligne.

Malheureusement, les jours de Mininova sont désormais comptés…

Une plateforme légale couronnée de succès malgré tout

Cette fermeture ne veut cependant pas dire que la « version légale » de Mininova aura été un échec. En effet, c’est près d’un milliard de « torrents légaux », 950 millions pour être précis, qui auront été téléchargés sur Mininova ces dernières années ! Dommage, car le site ne pouvait malgré tout pas faire face à ses coûts de maintenance et d’infrastructure.

« Toutes les bonnes choses ont une fin, et après plus de 12 années d’activité, nous pensons qu’il est temps de fermer un site que nous maintenons en vie à perte depuis maintenant plusieurs années » a déclaré un des fondateurs de Mininova, Niek, à la presse torrent spécialisée, dont fait partie notre site.

Lorsque l’on regarde en arrière, Mininova a beaucoup de beaux souvenirs à partager. Les utilisateurs du site, par exemple, n’ont jamais cessé de supporter le partage et d’être reconnaissants, et de nombreux artistes amateurs ont remercié les administrateurs de leur avoir offert une plateforme pour partager et diffuser leur art pendant toutes ces années.

« Tous ces encouragements de la part de notre communauté nous ont vraiment fait chaud au coeur, des millions de personnes utilisaient le site chaque jour et nous recevions des emails quotidiennement qui allaient d’un simple « merci » à de longues histoires détaillées expliquant comment trouver tel ou tel torrent avait illuminé leur journée. » se remémore Niek.

Les artistes appréciaient ce site de torrent à part

« Les retours des artistes faisaient aussi particulièrement plaisir, beaucoup nous remerciaient de les aider à faire la promotion de leurs oeuvres, et nous avons même eu des messages de personnes qui nous disaient qu’ils avaient réussi à percer et à signer des contrats avec des labels grâce à Mininova ! » ajoute le co-créateur du site.

L’écosystème du partage de fichiers et du piratage a beaucoup changé depuis l’époque où Mininova dominait BitTorrent et le P2P.

Ce sont d’abord les sites de téléchargement direct comme Megaupload qui sont devenus les plus populaires, puis les sites de streaming qui se taillent maintenant la part du lion.

Les sites de torrents, quant à eux, n’ont que peu progressé, et pourraient être moins pertinents pour récupérer des contenus en ligne au fur et à mesure que l’offre légale fait des progrès.

« Nous n’avons pas vu beaucoup de changements durant cette dernière décennie. Les sites de torrents les plus populaires d’aujourd’hui font plus ou moins la même chose que ce que faisait Mininova il y a 12 ans. » affirme Niek.

« Avec la popularité grandissante de plateformes qui distribuent des contenus spécifiques comme par exemple Netflix et Spotify, et le fait que la plupart des internautes ont accès à des quantités illimitées de bande passante, je pense qu’il y aura peut être beaucoup moins besoin de sites de torrents à l’avenir. »

Les autres fondateurs de Mininova ont avancé depuis bien longtemps eux aussi. Ils ne sont plus étudiants et ne traînent plus aussi souvent ensemble qu’à l’époque, chacun s’étant lancé dans de nouveaux projets et de nouvelles aventures. Cependant, de temps en temps, ils se rappellent cette époque distante d’une dizaine d’années en souriant.

« C’est vrai que globalement c’est un bonheur d’avoir fait partie de cet aspect de l’histoire d’internet » conclut Niek.

« Nous voulons remercier tous ceux qui ont fait partie de l’aventure et qui nous ont soutenu au fil des années ! Sans nos utilisateurs il n’y aurait pas eu de Mininova, alors MERCI ! »

Les sites de torrents actuels ne sont pas sûrs : Utilisez un VPN

Les amateurs de torrents, qu’il s’agisse de torrents illégaux car portant sur des oeuvres protégées ou bien de torrents légaux car partageant des oeuvres originales directement depuis leurs créateurs ou bien des contenus libres de droit, vont donc devoir se trouver un autre site pour continuer à partager des torrents.

Malheureusement, les sites de torrents d’aujourd’hui ne sont plus sûrs… Avec la surveillance de masse mise en place par Hadopi et la riposte graduée, même les internautes qui ne font que télécharger dans le cadre du droit à la copie privée ou des contenus libres de droits sont inutilement espionnés et inquiétés.

Avec la prolifération des hackers et l’explosion du vol d’identité et de la fraude en ligne, les torrents comportent bien souvent des risques pour les internautes non protégés.

C’est pourquoi nous vous conseillons d’utiliser à chaque fois que vous vous connectez à internet, un service de VPN Premium comme Hidemyass, Vypr VPN ou encore Nord VPN.

Lorsque vous utilisez un VPN, un masque vient se poser sur votre connnexion entre vous et le Web. Toutes vos données sont alors encodées et chiffrées via :

  1. Un protocole VPN. Les meilleurs sont Open VPN, PPTP, SSTP, L2TP/IPSec, tous proposés par Nord VPN, Vypr VPN et bien sûr Hide My Ass, le leader du marché.
  2. Une clé de chiffrement en 128 bits (chez Hidemyass et Nord VPN) ou 256 bits (chez VyprVPN, en option car ralentit légèrement la connexion)

Vous recevez ensuite une nouvelle adresse IP qui vous est attribuée par le réseau privé virtuel et le tour est joué ! Il est alors absolument impossible pour qui que ce soit, qu’il s’agisse de votre fournisseur d’accès à internet (FAI), de Hadopi ou d’un hacker, de savoir ce que vous faites en ligne… Votre anonymat et la sécurité de vos données personnelles sont garantis.

Vous vous demandez quel VPN choisir pour protéger votre vie privée et naviguer en ligne en toute sécurité ? Consultez notre classement du meilleur VPN 2017 !

Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.

Saissez l'offre exclusive de 2 ans de NordVPN
Nord VPN
Nord VPN

Réduction de 66%

3.99 $ par mois
Share This