Censure internet Russie : Bientôt un pare-feu géant ?

Censor press keypad on his keyboard. Internet censorship (expurgate, monitoring and control) threat concept.

Censor press keypad on his keyboard. Internet censorship (expurgate, monitoring and control) threat concept.La censure internet Russie semble avoir franchi un nouveau cap ces dernières semaines, dans un pays déjà pas franchement réputé pour soutenir un internet libre et sans censure.

Il semblerait en effet que la Russie ait décidé de mettre en place sa propre « Grande Muraille de Russie », une référence au pare-feu géant installé sur internet en Chine, souvent appelé le « Grand Pare-Feu de Chine » (Great Firewall of China en anglais). Nos explications.

Des mesures inspirées du modèle chinois

En effet, cela fait maintenant plusieurs mois que la Russie travaillerait avec la Chine pour mettre en place une censure internet Russie plus stricte, afin de mieux contrôler les flux d’information sur internet et d’assister les entreprises et fournisseurs d’accès à internet (FAI) en Russie à se mettre plus facilement en conformité avec les nouvelles lois russes sur le rétention de données et de méta-données.

Ce nouveau système de censure internet Russie a été surnommé le « Red Web », pour « Internet Rouge », référence au passé communiste autoritaire du pays des Tsars.

Bien sûr, les mesures de restrictions du net ont toujours été présentes en Russie, mais la politique de censure et de surveillance est encore montée d’un cran au cours des 6 derniers mois.

En juin, des modifications législatives, appelées les « lois Yarovaya », ont été mises en place, et elles incluent des pouvoirs de rétention des données et méta-données présentes sur le net étendus.

Désormais, la loi requiert tous les FAI russes de conserver l’intégralité de leurs données sur la navigation de leurs utilisateurs pendant 6 mois, et les méta-données (les données de type date, heure, localisation, etc. c’est à dire les données autour de la navigation par rapport aux données pures) pendant 3 ans.

Ces nouvelles lois requièrent aussi que les entreprises soient en mesure de donner aux autorités des « clés » permettant d’accéder aux communications cryptées et chiffrées, si elles en font la demande.

Et pour couronner le tout, ce mois ci, un amendement aux nouvelles lois a été ajouté, donnant au Kremlin la « primauté sur le cyber-espace », ce qui inclut « les points d’accès, d’échange, les noms de domaines et les câbles de fibre optique passant à travers les frontières », et englobe donc l’ensemble de l’infrastructure internet.

Quel est l’objectif de ces nouvelles lois ?

Le but de ces nouvelles lois n’est pour l’instant pas entièrement clair.

Certains affirment qu’il s’agit simplement de permettre aux FAI russes de pouvoir se mettre facilement en conformité avec le nouvelle législation, tandis que d’autres pensent que cette disposition va permettre à Moscou d’étendre la censure internet Russie ainsi que son contrôle général sur les flux d’informations et de données en Russie pour des raisons politiques.

Il est aussi raisonnable de penser que cette manoeuvre pourrait avoir pour but les deux aspects.

Dans tous les cas, il s’agit d’un changement inquiétant pour les défenseurs des droits de l’homme et les militants des libertés numériques en Russie.

Il apparaîtrait en effet que le pays s’engage dans la direction d’un internet extrêmement contrôlé, comme en Chine.

Plus tôt ce mois ci, la Russie a bloqué l’accès au site de réseau social et de développement professionnel Linkedin, une action qui montre un contrôle de plus en plus resserré sur le net en Russie.

Utiliser un VPN permet de se protéger et d’accéder à un internet libre

Lorsque vous vous connectez à un réseau privé virtuel, votre vie privée, votre anonymat, et la sécurité de vos données personnelles est bien mieux protégé que sans. Vous pouvez également accéder à un internet libre et non restreint.

En effet, grâce au VPN, vous pouvez choisir le serveur où vous vous connectez pour accéder au net dans une liste de milliers de serveurs situés dans des dizaines et des dizaines de pays différents.

Un service comme Cyberghost, VyprVPN ou Hidemyass propose un immense choix de serveurs différents; tous sécurisés, rapides et fiables.

Une fois connecté à ce serveur, l’intégralité de votre trafic et de votre connexion est entièrement chiffré, crypté et sécurisé. Si vous faites le choix d’un VPN premium comme VyprVPN, vous avez en général le choix entre plusieurs protocoles de chiffrement VPN; 128 ou 256bits, OpenVPN, L2TP/IPSec, PPTP.

Tous vous permettent de ne pas avoir à choisir entre vitesse de navigation, anonymat et sécurité de vos données.

Lorsque vous utilisez un VPN, qu’il s’agisse de Cyberghost, VyprVPN ou Hidemyass ou n’importe quel autre service fiable, il est techniquement impossible pour votre FAI de savoir ce que vous faites lorsque vous vous connectez à internet.

Tout ce qu’ils peuvent voir, c’est que vous vous connectez à un réseau privé virtuel pour une certaine durée, et c’est tout. Aucune autre information ou détail à propos de votre navigation et de vos activités n’est disponible.

C’est ce qui fait du VPN un instrument indispensable pour tous ceux en Russie qui ont besoin de contourner la censure internet Russie, ou qui veulent simplement garantir leur anonymat et la sécurité de leurs données personnelles.

Bénéficiez avec l'abonnement d'un an !

CV_no1_ye

6 mois gratuit

Économisez 79% 2.75€/mois

Share This
Retour haut de page