Bluetigers ferme les portes de son tracker torrent

Website banner of a metal padlock detail

Website banner of a metal padlock detailC’est une série noire qui n’en finit pas pour le petit monde du torrent et du partage de fichiers francophone.

Après la fermeture soudaine de Zone de Téléchargement, dont nous vous parlions il y a moins de 24 heures, c’est le moment de revenir sur la fermeture de Bluetigers, le tracker français privé, qui a fermé lui il y a environ 15 jours.

Une véritable série noire après la fin récente du tracker What.cd, spécialisé quant à lui dans les torrents de musique.

Quelles sont les raisons de la fermeture de Bluetigers ?

Dans un long message posté sur le site, les administrateurs sont revenus sur l’aventure Bluetigers et les raisons qui les avaient poussés à arrêter le site.

Il ne s’agit pas d’une fermeture volontaire mais plutôt d’une fermeture « indépendante de leur volonté », pour des raisons de sécurité.

On peut penser que les administrateurs du tracker ont dû sentir ou bien être prévenus que certains étaient sur leur piste, puisqu’ils mentionnent dans le message d’adieu une manoeuvre « visant à mettre à mal le monde du partage » ainsi que les « organismes » qui oeuvrent régulièrement pour repérer et empêcher d’agir des sites comme le leur.

Malgré cette fermeture et cette fin pleine de soucis, les administrateurs de Bluetigers ne regrettent rien, et le font savoir dans cette déclaration pleine de gratitude et de remerciements pour les utilisateurs du site.

Ils rappellent en effet tous les bons moments qu’ils ont passé, ainsi que les valeurs de partage qui les ont poussés à mettre en place et à s’occuper de ce site pendant si longtemps.

Des risques pour les utilisateurs ?

L’avantage de cette fermeture calculée et décidée à l’avance, c’est avant tout de protéger les administrateurs de Bluetigers, qui n’auront rien à craindre au niveau des suites judiciaires si ils effacent correctement leurs traces.

Le message se finit en effet par une phrase indiquant que l’intégralité du site ainsi que les données des utilisateurs seront détruits de manière complète et définitive dès le soir même.

De toute manière, les utilisateurs avertis, c’est à dire ceux utilisant toujours un service de VPN pour se connecter au tracker torrent, n’ont rien à craindre.

En effet, un VPN comme Cyberghost, NordVPN ou VyprVPN permet de masquer sa véritable adresse IP à la fois à son fournisseur d’accès à internet (FAI) mais aussi à des organismes comme Hadopi.

Tout ce qu’il est possible de voir, c’est que l’internaute se connecte à un réseau privé virtuel pour ensuite accéder à internet.

Il n’est pas possible de voir ce que l’utilisateur fait à l’aide de sa connexion, puisque toutes ses données et son trafic internet passent par une sorte de boîte noire, un tunnel crypté et encodé.

Avec des protocoles comme ceux utilisés par Cyberghost, NordVPN ou VyprVPN on pense par exemple aux protocoles de cryptage OpenVPN, PPTP ou encore IP2Sec/LTP, il est tout simplement mathématiquement impossible de décrypter une connexion.

Grâce à un VPN, vous êtes certain que vos données personnelles et votre anonymat sont complètement garantis.

Série noire pour le Warez

Sale temps pour le partage de fichiers en ligne en France, avec des fermetures qui s’enchaînent sans que de nouveaux sites de bonne qualité ne réapparaissent immédiatement.

Cela ne devrait cependant pas durer, car l’hydre du warez repousse sans cesse de nouvelles têtes, comme vous le savez certainement déjà.

Bénéficiez avec l'abonnement d'un an !

CV_no1_ye

6 mois gratuit

Économisez 79% 2.75€/mois

Share This
Retour haut de page